Skye

Skye

13 Septembre 2019

3.5 jours

462 km

Skye, aussi nommée Eilean a' Cheò, l’île des brumes. Entre plage et montagne, grand soleil et tempête, on découvre la plus grande (et aussi la plus connues) des îles Hébrides intérieures. Difficile de ne pas tomber sous son charme, même si elle nous réservera aussi quelques galères…

Sanna

Sur le chemin qui nous conduit au ferry pour Skye, on s’arrête sur la plage de Sanna. Et on a du mal à croire qu’on est en Écosse.

Un ferry un peu mouvementé

On arrive à Mallaig vers 15h où on achète, in extremis, nos billets pour le dernier ferry de la journée (le matin même tout était dispo et ne sachant pas à quelle heure on arriverait on n’avait pas réservé, mais ça c’est visiblement vite rempli…). La traversée était sympa, il a un peu tangué, le ferry…

Tout le monde est content d’arriver

On se trouve un spot dodo au milieu des fougères. Et notre petit loup ne semble pas mécontent.

Une longue (et humide) journée

Notre première journée sur Skye n’est pas des plus idyllique : fortes pluies et vent du matin jusqu’au soir. On roule un peu et on finit par trouver un petit parking en forêt à l’abris du vent. On y restera jusqu’au lendemain. Heureusement on a quelques jeux de société en stock et pas mal de photos à trier ! On arrivera même à chopper un bout de réseau dans un coin bien précis de Bob pour poster un article.

Balade dans les Cuillins

Le lendemain, ouf, enfin un peu de soleil ! L’occasion pour Pello de sortir le vélo et aller faire un tour avec Eko dans les Cuillins, au sud de Sligachan. Sentier pas très cool au début mais beaucoup plus sympa par la suite, entre lochs et montagnes !

Vous avez dit boueux ?

Retour sur les chemins écossais ou l’on ne sait jamais de combien de centimètres on va s’enfoncer. Au moins pas besoin de béquille…

Au bout du chemin

Au bout du chemin on arrive sur une petite plage perdue au milieu des montagnes. Super ambiance et belle récompense après l’effort !

Et soudain, c’est le drame

Une pierre mal placée et c’est le drame : dérailleur arrière explosé avec une partie du cadre tordue, le vélo est inutilisable. Et… il reste 14km à faire pour revenir au parking. Heureusement il y a un autre chemin qui permet de rejoindre une route à 5km. Après une réparation de fortune à base de sacs à crottes de chien (ça ne s’invente pas…) pour que le vélo puisse rouler, Pello et le Poilu retrouve le Panda qui est venu les chercher (heureusement qu’il est là, le Panda !).

Camping sexy

Sur la route vers Uig on croise un camping officiel, et,comme très souvent pendant ce voyage, il ne fait vraiment pas envie (c’est entre autres pour ça qu’on les évite…).

Fairy Glen

On se trouve un spot dodo juste au-dessus du port d’Uig, où on doit prendre le ferry le lendemain pour aller faire un tour dans les Hébrides extérieures. Un petit spot entouré d’un petit muret, super chou.

Collines mystérieuses

Le lendemain matin, petite promenade dans ce lieu insolite aux dizaines de petites collines à la forme si singulière.

Et soudain… vous connaissez la suite

Au moment de partir prendre le ferry, on se rend compte, à nos dépend, que le sol est en fait plus humide qu’il n’y paraît en surface et que la petite pente pour rejoindre la route est trop raide pour Bob… Après avoir retourné une partie de la petite prairie toute chou, en marche avant, puis arrière, pour essayer de sortir, on se rend à l’évidence, on est coincé ! Puis, après avoir fait le deuil du ferry pour les Hébrides, on essaie de demander de l’aide au paysan du coin qui, malheureusement, doit partir avec ses moutons… Il nous donne le numéro d’un dépanneur et c’est lui qui nous sortira de là.

2h de retard

On arrive donc au port avec 2h de retard et de la boue un peu partout. Mais là, bonne surprise qui nous remonte le moral : le gentil Monsieur au guichet nous change nos billets pour le prochain ferry du soir sans frais supplémentaire, sans même qu’on demande quoi que de ce soit, la classe !

The Quiraing

Vu que nous avons la journée de libre, on décide de visiter cette partie de Skye qu’on avait initialement prévue de faire à notre retour des Hébrides extérieures. Direction donc le Nord de l’île pour aller voir le point de vue sur les Quiraing, des reliefs d’origine volcanique.

Une fois de plus…

…on est bien entouré. On s’y attendait un peu car le site est ultra-connu et du coup bondé… mais c’est vrai que la vue est magnifique.

The Old Man of Storr

Un peu plus loin sur la route, on part se balader autour de ce monolithe de 55m de haut qui domine la vallée.

Et soudain…

Non non, rien de grave cette fois, juste Eko qui se fige et fixe quelque chose au loin. On ne les aurait certainement pas remarqués sinon les petits machins.

Un joli point de vue

Les jeux de lumières créés par les nuages, le soleil et la pluie donnent une ambiance toute écossaise dans la vallée, joli !

En route pour les Hébrides extérieures

Le soir on prend le ferry pour les Hébrides extérieures, mais ça, vous le verrez dans le prochain article ! Pour l’instant, suite et fin de notre visite de Skye après notre retour des îles.

Neist Point

Le soir de notre retour des Hébrides, on part pour notre dernière visite sur Skye (et accessoirement notre dernier spot dodo sur l’Île) : le phare de Neist Point, perché sur le point le plus à l’Ouest de l’île. On arrive juste un poil trop tard pour le coucher du soleil mais pas grave, on l’aura rien que pour nous le lendemain matin.

On pouvait s’y attendre, qui dit extrémité de l’île dit vent, et il nous à pas oublié cette nuit-là. En effet, c’est à 3h du matin qu’on se fait réveiller et secouer dans tous les sens par de fortes rafales. Rebelotte donc pour installer le lit en bas (avec une bonne tête dans le c… quand même !).

Retour sur les terres

On quitte Skye par le pont reliant l’île aux terres, pont qui n’était pas du goût de tout le monde lors de sa construction, car il enlevait aux habitants leur statut d’insulaires…

Hé pssst, laissez nous un p'tit mot !

8 commentaires sur “Skye”

  1. Avatar Les2Benbalade dit :

    Vore site est inspirant et top classe !!
    Nous prévoyons de faire notre premier road-trip vers l’Ecosse, alors merci beaucoup pour votre photos magnifiques et vos récits très sympathiques.
    Belle continuation à vous avec de nouvelles belles aventures. 🙂

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Merci pour votre message, c’est sympa !! Et bon road-trip en Ecosse alors vous allez découvrir un super pays 🙂

  2. Avatar Clement dit :

    Il y a là tout les ingrédients pour faire un roman photo.s.. superbe et plein de rebondissements…

  3. Avatar Emma dit :

    Il semblerait qu’Eko ne soit pas toujours d’accord d’être privé de liberté, en présence des superbes moutons, lapins….
    Notre cycliste qui va à fond la caisse sur les cailloux, aïe aïe aïe… Et Panda qui arrive à la rescousse !!!
    Sans parler de Bob qui prend un bain de boue, ainsi que son équipage…
    Splendides paysages et couleurs…. 🤩
    Plein de rebondissements cet épisode qu’on a suivi avec beaucoup de plaisir !
    Merci !👍

    1. Avatar Mimi la pintade dit :

      J’espère que vous avez bien profité 😃

  4. Avatar Tobias dit :

    Faut penser à introduire dans la 2ème extension du jeu « Ile of Skye » le sauvetage des Bobs !?….sourire…

    Il me semble donc que cette semaine-là, vous avez vécu plus d’aventures qu’avant….et toujours de très beau paysages !!

  5. Avatar LaBash dit :

    Voisin m’ôte les mots de la bouche. 🙂Quelles séries de photos, quelle ambiance! Pas de dégustation picole au petit matin pour le panda? Il y a ce qu’il faut là-bas il me semble.
    Bon retour à la vie « normale », courage!

  6. Avatar Voisin dit :

    Wow. WOW !!!
    Quiraing, ça envoie !! Vous avez vu des dragons ??
    Pis Storr, ça se grimpe ?
    Magnifiques photos, tieu cette lumière !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.