Mull

Mull

10 Septembre 2019

2.5 jours

285 km

Entre tempête et grand soleil, c’est en fonction des caprices de la météo écossaise qu’on découvre la belle île de Mull et ses kilomètres de single track roads. On visitera aussi ces proches voisines : Iona et la sauvage Staffa.

Ça commence bien…

On débarque en fin d’après-midi sur l’île de Mull. Dehors c’est la tempête, il pleut pas mal et le vent est fort. On rame un peu pour se trouver le premier spot dodo… Finalement, on trouve, au bord de l’Océan.

Dodo en bas ?

Vu les conditions « extrêmes », on décide de tester, et c’est une première en trois ans et demi, le dodo au rez de chaussée. Eh oui, on a tiré quelques leçons de notre dernier road trip…

Effectivement on est passé maître dans l’art d’utiliser les moindres recoins pour caser les affaires. Le lit en bas, ça veut dire déplacer le chien et tout ce qu’il y a dans le coffre pour le mettre ailleurs, le tout sans rien pouvoir mettre dehors… on vous le dit, c’était sport, mais on a réussi !

Eko et son nouveau lit

Deux planches, un peu de découpe et hop, c’est le nouveau lit d’Eko qui se met sur les sièges avant !

Iona

Petite île au large de Mull, Iona est surtout connue pour son abbaye. La balade sur cette île est très sympa même sans entrer dans l’abbaye (pas possible avec le chien…).

Le premier monastère d’Iona fut établi en 563. Plusieurs fois abandonné ou dévasté (notamment par les vikings), c’est au XV siècle que le monastère est considérablement agrandi. Après la réforme, l’abbaye est abandonnée et tombe en ruine. C’est en 1938 que le Révérent George MacLeod, pasteur écossais, fonde la Communauté d’Iona. Chaque membre de cette communauté s’engage à participer, à sa manière, à la reconstruction de l’abbaye.

A la plage

En fin de journée, c’est au bout d’une petite route que l’on se trouve un spot de rêve au bord de l’océan. On apprend qu’il faut juste donner 2 pounds par personne à la propriétaire du lieu, ou, si elle n’est pas là, les mettre dans une « honesty box ».

En Ecosse (et peut-être ailleurs…), on trouve souvent de jolis spots mais parfois ceux-ci sont sur des terrains privés. Dans certains cas, les propriétaires autorisent le camping moyennant une petite rétribution (en général, entre 2 et 5 pounds par personne ou par véhicule). Comme les propriétaires ne sont pas toujours là, ils laissent une petite boîte ou l’on paie par soi-même, l’honesty box. Certes ça enlève un peu le côté spot sauvage mais ça permet quand même de profiter d’endroits souvent très bien placés !

Staffa

Elle aussi au large de Mull. Les « piliers » dont elle est composée nous rappellent quelque chose… Vous vous souvenez, en Irlande ? La Chaussée des Géants ?

Elle mesure environ un kilomètre de long sur 500 mètres de large. Il y a 50 à 60 millions d’années, des coulées de « lave basaltique » refroidissant très rapidement ont formé ces « orgues basaltiques ». Pour plus de détails, on vous laisse aller voir sur Internet. Mais il semblerait que la Chaussée des Géants et Staffa soient originaires du même événement géologique.

Le comité d’accueil

Sur les rochers aux abords de Staffa, nous sommes accueillis par une jolie colonie de cormorans.

Petit tour de l’île

Le bateau nous dépose et nous avons une heure pour explorer la petite île, l’occasion de découvrir ces quelques paysages balayés par les vents.

Juste juste

L’accès au ponton de l’île est assez sportif pour le petit bateau. Juste la place de passer entre les rochers quand il n’y a pas de vagues…

Attention wildlife

De retour sur Mull, on a chassé la loutre, passant plusieurs fois sur la route qu’elles sont censées traverser… mais rien… Pas de loutre… farouches, les bêtes !

Un peu moins wild

Ce sont les Highlands vaches et leur coupe ultra tendance !

Single track

Les routes de l’île sont presque uniquement des single track roads : ici on ne croise pas, même pas avec les vélos, seules les « passing places » sont un peu plus larges pour deux véhicules.

Les paysages de Mull

On continue notre exploration de l’île sur la route en direction de Tobermory, dans des décors vraiment magnifiques !

Le mouton perdu

 On se demande encore le pourquoi du comment…

Tobermory

Pour notre dernier soir sur Mull, on décide d’aller voir la petite ville portuaire (ou l’on prendra le ferry le lendemain) avec une petite envie de restaurant. Malheureusement sans réservation, c’est mort… tout est complet…

Bye bye Mull

Et voilà, on quitte déjà Mull pour continuer vers le Nord, prochaine étape : Skye !

Hé pssst, laissez nous un p'tit mot !

17 commentaires sur “Mull”

  1. Avatar Veroooo dit :

    Waouuuuu profitez de vos derniers instants!
    Je me rejouis de vous revoir ❤

  2. Avatar Jude dit :

    Tudieu la foule, vous n’êtes pas les seuls excentriques qui pensent que visiter l’Ecosse, c’est une bonne idée.
    Mais ça se comprend, quand on voit les paysages….
    *…bave d’envie…*

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      c’est vrai qu’on s’en serait bien passé de tout ce monde, mais bon c’est comme ça, il y a trop d’excentriques sur cette Terre 😉

  3. Avatar OSHA dit :

    Ciao, this is Eko your captain aboying directly from control. Every dog at the Wouf Airline wish you a very bonne sieste inside the Swiss Bob. On the left you can see des oiseaux bizarres et on the right un trou magnifiquement creusé par votre serviteur. During the sieste, you might hear some perturbations like fart noises or bark noises, it’s just the engine of the Bob.

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      is e teachdaireachd casg a tha seo dha ar luchd-leughaidh deoch làidir: tha sinn gad chuimhneachadh gu bheil mì-ghnàthachadh Uisge-beatha is Gin cunnartach dha slàinte agus nach eil cead aig coin san taigh-staile. Tapadh leibh airson d ’aire.
      Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jours, en cas de problème de traduction avec le message précédant merci de contacter directement Google Translate.

  4. Avatar Emma dit :

    Génial👍, merci de prendre tout ce temps pour nous faire partager les péripéties de vos vacances !
    Merveilleux souvenirs, paysages, couleurs…. les  » histoires  » du Panda 🐼, rigolo/ingénieux, l’agencement de Bob selon les conditions climatiques et tutti quanti…, Eko ravi, qui retombe en enfance dans les bras de son papa-complice …💚😊🤩

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Et oui Bob s’adapte maintenant à toutes les conditions climatiques ! Pour Eko il n’a jamais vraiment quitté l’enfance héhé 😉

  5. Avatar Guilloud Patricia et Daniel dit :

    Bravo 👍 magnifiques paysages
    Merci de nous en faire profiter
    Bisous à vous trois

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      merci c’est toujours un plaisir 🙂

  6. Avatar Karin dit :

    C’est trop beau!!!!!

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      ouai c’est pas moche 🙂

  7. Avatar CLEMENT dit :

    Reportage toujours aussi intéressant. Superbes photos le macon qui a empilés les pierres de la falaise a du s’amuser !! trop fort le mec

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      haha oui un sacré passionné le gaillard 😉

  8. Avatar LaBash dit :

    « Sport » est un qualificatif un peu faible s’agissant d’un accostage suicide! J’ai cru d’abord que la vidéo était en accéléré, puis je me suis dis non, ce sont des terroristes aux commandes d’un navire-bélier… Ce doit être pour ce genre de manœuvre que l’on a inventé le whisky casks.
    Pour le tétris vous aviez le toi ouvert pour charger en haut ou même pas? Balèze.
    Bonne suite!

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      On a pas testé le taux d’alcool dans le sang du capitaine mais on a survécu c’est ce qui compte ! Non non c’était un Tetris sans cheat, toit fermé, beaucoup plus fun.

  9. Avatar la puce dit :

    De plus en plus impressionnant, les paysages, les rencontres surtout l’accostage
    la nuit en bas ¨!!!confortable !!!
    et Eko sa nuit comment a t’il dormi au dur sur sa planche » » »’
    magnifique merci

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Oui c’est vrai que c’était un mouvementé haha…oui on était plutôt content de pouvoir dormir en bas c’est sur, pour Eko pas d’inquiétude il s très bien dormi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.