Le Burren et les îles d’Aran

Le Burren et les îles d'Aran

8 Septembre 2018

2 jours

305 km

Dolmen plusieurs fois millénaire et paysages rocailleux atypiques, voilà ce que nous offre l’immense plateau du Burren. Nous partirons aussi sur les flots pour rallier la plus petite de îles d’Aran, la magnifique Inisheer !

Matin humide

Réveil pluvieux (on commence à avoir l’habitude…), on traîne un peu et on prend des forces avant la longue route qui nous attend pour rallier le Burren.

Poulnabrone

C’est le nom de ce dolmen perdu au milieu du Burren dans la montagne d’Aillwee. Il a servi d’autel funéraire et de lieu de cérémonies sacrées aux habitants de l’époque.



Bizarrerie géologique

Le site du Dolmen permet aussi de découvrir ce sol de pierre étrange qui fait la particularité du Burren.

Doolin

Petit village côtier, Doolin est surtout connu pour ses pubs et leurs soirées musicales. Ce sera surtout pour nous le port de départ pour les îles d’Aran le lendemain.

On part bien motivé à se faire une soirée dans un pub du coin vu qu’apparemment c’est LE truc à faire ici. On opte pour le McDermott’s, censé être un peu plus « local », mais après avoir bien mangé, la fatigue de la journée nous tombe dessus, et puis bon, on a quand même un peu l’impression d’être dans la salle « spéciale touriste » et du coup c’est pas hyper cool… donc dodo.

Notre spot dodo du jour c’est tout bêtement le parking du port. Pas forcément très sexy mais la vue est sympa et c’est le plus pratique pour prendre le bateau le lendemain matin. Mais voilà, bord d’océan oblige, on s’est de nouveau pris un vent de fou et de la pluie. Et puis on s’était mis au bord, parce que c’est plus joli hein, mais voilà la marée est montée et les grosses vagues se sont rapprochée, un peu trop. Donc rebelote pour bouger Bob à 7h du mat’ pour se réfugier dans un coin plus tranquille du parking… Pffff

Départ pour Inisheer

On était parti pour Inishman, l’île du milieu, mais la sympathique demoiselle de la compagnie de bateau nous explique que la petite sœur est plus proche, que les paysages sont les mêmes et qu’il y plus de choses à y voir… ce sera donc inisheer. Et c’était pas plus mal…

Elles sont au nombre de trois, Inishmore la plus grande, Inishman, et Inisheer. Sur Inishmore se trouve le Dun Aengus, un fort préhistorique à flanc de falaise qui fait de l’île la plus touristique des trois. Ses deux petites sœurs sont, selon les dires, un peu moins envahies. Mais surtout, le trajet pour les deux premières est plus court, et c’est non négligeable lorsqu'on est sensible quand ça bouge bien, et ça a bien bougé !!!

Une traversée pénible

Alors oui d'accord on a eu de la chance car il faisait grand beau pour la traversée, mais l’océan, lui, n’était pas spécialement calme ! Enfin il faut dire qu’on a pas vraiment l’habitude non plus…

Inisheer

C’est donc pas mal brassé (enfin surtout Pello, mais qui tient à préciser qu’il n’a pas vomi !) que nous arrivons sur la plus petite des îles d’Aran (env. 8km2). Inisheer offre un condensé de paysages typiques, avec son fort du XIVème siècle, son phare et ses innombrables champs séparés par des murs de pierres.

Le fort

Il reste encore les ruines d’un fort du XIVème siècle, perché sur le point culminant de l’île, l’endroit idéal pour observer les alentours.

Le phare

Solidement posé à une extrémité de l’île, ce phare, aujourd’hui automatisé, complète parfaitement le décor !

L’épave abandonnée

C’est la curiosité de l’île. Ce bateau, qui transportait du Whisky, est échoué là depuis plusieurs décennies. Aujourd’hui complètement rongé par la rouille, il offre un spectacle assez impressionnant à voir de près !

Le falaises de Moher

On pouvait les voir de près par bateau, moyennant un petit détour d'1h, mais vu qu'on avait envie de garder notre dignité, on s'est dit que par les terres ce serait mieux. C'était sans compter sur la machine à fric touristique... du coup on ne les verra que de loin.

Lieu incontournable de la région, et peut-être même du pays, « les plus impressionnantes falaises d’Irlande » selon notre guide… hé bien nous on va les contourner. Immense parking payant obligatoire (et cher, 8 euros par personnes, pas par véhicule), défilé de cars, foule de touristes sur un chemin aménagé… c’est un dur retour à la réalité après la petite île. Sur le coup, on est un peu dégouté par tout le « système » mis en place pour visiter ce site naturel et on a pas vraiment envie de rentrer dedans. On décide donc de fuir toute cette agitation pour se trouver un spot dodo tranquille.

La route côtière

Le lendemain, on quitte la région avec les beaux paysages de la route côtière. On arrive tant bien que mal à faire quelques photos sympas malgré la météo exécrable.

Corcomroe Abbey

Notre point de sortie du Burren. Cette petite abbaye du XIIIème siècle est aujourd’hui en ruine mais conserve tout de même un charme certain.

Un site dangereux !

Visiblement il existe beaucoup de manières de se faire mal par ici…

Connemara nous voilà

On quitte définitivement le Burren pour remonter toujours plus au Nord, et ce soir, on dort au Connemara !

Hé pssst, laissez nous un p'tit mot !

10 commentaires sur “Le Burren et les îles d’Aran”

  1. Avatar Balloon dit :

    Photos tout particulièrement réussies. Un guide touristique n’aurait pas pu faire mieux.
    Bravo au photographe et à Birdy.
    Coup de coeur tout particulier, non tjs pas pour Eko, mais pour les photos aériennes de l’épave.

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Héhé merci beaucoup ! (alléééé fais nous un gentil commentaire sur Eko !)

  2. Avatar Dukette dit :

    Pello qui n a pas vomi ? Alors tu peux te remettre au ski cette année 😉

    Des bisouuuuuuuus à vous

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Haha hé non ! Mouais, pour le ski on va attendre un peu hein 😉

  3. Avatar Emma dit :

    Les mûres sont énooormes !! mais vont -elles mûrir ?
    La photo d’Eko en jaune/noir, génial ! Ambiance nocturne …
    Ben, Bob est mis à rude épreuve et va devenir amphibie !😉
    Trop bien vos descriptions !
    A bientôt !

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Ouiiii et il y en a absolument partout, chaque bord de route, chemin ou autre ! Oui Bob et nous aussi d’ailleurs, on se prend de la pluie un peu tous les jours…

  4. Avatar Émilie dit :

    On avait aussi évité les falaises de Moher pour les mêmes raisons.
    Là maintenant, ça va être le paradis!

    Sinon, mon précédent commentaire n’apparait pas, j’opte pour de la censure et c’est vilain.

    Bisous à vous 3!

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Ah, les touristes!!!

      Pour ton précédent commentaire, c’est notre filtre anti message de vegans. Il a l’air de bien fonctionner… Sinon, plus sérieusement, c’est bizarre, il devrait apparaître. De nôtre côté, il apparaît en tout cas.

      Avec des bisous.

  5. Avatar LaBash dit :

    Teeeeeerrrreee, bruuuuuuleeeeeees, auuuuu Nooooord, des landes de pieeeerrres, c’est laaaaaa, le conemarrraaaaaa!!…
    De rien.
    Bonne nuit.

    (au printemps suivant le ciel irlandais… tintin-tintin, tintintintin…)

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Hum t’as un article d’avance là haha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.