Alors L’Irlande

Alors, l'Irlande ?

Septembre 2018

28 jours

5570 km

L'Irlande en Calif' ça donne quoi ? Petit retour sur notre expérience irlandaise pendant ce mois de road-trip. On parlera entre autre voyage, budget, impressions, spots-dodo, avec, en prime, une petite vidéo des routes d'Irlande !

Aller en Irlande

C'est une île, donc il n'y a pas 36 solutions pour s'y rendre : le ferry. Depuis la France, il existe deux ports de départ possibles (Roscoff et Cherbourg) et trois ports d'arrivée en Irlande (Cork, Rosslare et Dublin). Une autre possibilité est de passer par l'Angleterre, mais on ne va pas tout détailler ici.

Pour emmener son chien en Irlande, rien de bien compliqué, il faut :

  • Le passeport du chien
  • Que le chien soit vacciné contre le rage depuis plus de 21 jours
  • Que le chien ait été vermifugé entre 48 et 120h avant d'entrer en Irlande

Pour le trajet en ferry, les conditions de voyage dépendent de la compagnie. Nous avons choisi Brittany Ferries car ce sont les seuls à proposer des cabines qui acceptent les chiens. Les deux autres proposent des chenils (qui n'ont pas bonne réputation : bruyants et sales) ou de laisser le chien dans le véhicule, ce qui n'est pas idéal pour des longs trajets.

Avec Brittany Ferries (Roscoff-Cork):

  • La traversée simple : 215 euros
  • Cabine normale : 85 euros (+ 10 avec hublot)
  • Cabine pour chien :  110 euros (+ 10 avec hublot)

Hé oui, en Europe il n'y a plus de frais de roaming, mais, car il y a un gros "mais" : certaines compagnies de ferry proposent leur propre réseau mobile pendant les traversées afin de pourvoir rester connecté même loin des terres. Or, ces réseaux sont des réseaux maritimes ou satellitaires et ne sont pas compris dans les forfaits ! Et sur ces réseaux, tout est payant à des tarifs  exorbitants : plus de 13 euros / Mo pour les données par exemple. Nous ça nous aura coûté 50 euros en quelques minutes, heureusement que notre opérateur bloque automatiquement à cette limite...Pensez donc à bien désactiver le roaming pendant les traversées !

Rouler en Irlande

En Irlande, on roule à gauche et pour nous, c'était une première ! Les premiers kilomètres demandent une certaine concentration, c'est sûr, mais rouler à gauche n'est finalement pas bien compliqué. En revanche, pour certaines intersections, la gymnastique mentale peut s'avérer parfois difficile et on se retrouve vite au mauvais endroit, même après un mois. Heureusement, les irlandais sont vraiment cools sur la route, rien à voir avec notre région genevoise...

Les routes principales (indiquées N, l'équivalent de nos routes cantonales) sont, en général, en bon état et agréables à rouler. On croise toujours, même si leur largeur est assez variable et les rétrécissements parfois un poils brutaux. La majorité de ces routes est bordée de chaque côté par des haies qui touchent ou débordent sur le bitume, il n'y a donc pas de bas côté, attention les rétros ! La limite à 100km/h est d'ailleurs souvent complètement irréaliste et il ne faut pas s'y fier !

Les routes secondaires (indiquées R) sont celles qui permettent de découvrir les coins un peu plus sauvages. Nous les avons beaucoup empruntées pour suivre la côte au plus proche de l'océan. Généralement plus étroites et plus sinueuses, on croise en général sans trop de difficulté, mais pas toujours ! Attention à ne pas prendre les virages trop vite...

Les micro-routes (indiquées L) sont, comme le surnom que nous leur avons donnée l'indique, de très petites routes qui permettent d'atteindre les coins les plus reculés et sauvages. N'espérez pas croiser ici, leur largeur est souvent tout juste suffisante pour un California, et il n'est pas rare de devoir faire marche arrière pour atteindre le dernier élargissement si un véhicule arrive en face.

Restent les autoroutes (indiquées M), gratuites (sauf la M50 autour de Dublin), mais nous ne les avons pratiquement pas utilisées....

...ou presque. En effet, chose un peu surprenante quand on en a pas l'habitude, en Irlande, on peut se garer à peu près n'importe où, y compris sur la route (pas au bord, mais bien sur la route). Le système est quand même un minimum réglementé et les endroits vraiment inappropriés sont marqués par une double ligne jaune. Reste que ça peut donner des scènes un peu surréalistes où la rue principale d'une petite ville est utilisée comme parking et où on doit zigzaguer entre les voitures garées tout en essayant de croiser avec ceux qui viennent en face... heureusement, là encore, le savoir vivre irlandais fait que tout ça fonctionne plutôt bien (chose impensable par chez nous...).

Les paysages

Du vert, mais pas que ! Nous avons effectivement vu une palette de vert assez impressionnante mais il ne faudrait pas oublier les teintes brunes des lacs du Connemara, les bleus profond de l'océan ! Les moutons font évidemment partie du paysage et il est rare de roulez longtemps sans en apercevoir de loin... ou de près (sur la route en fait). L'Irlande offre une belle palette de paysages sauvages (même si la civilisation n'est jamais très loin) : immenses plages désertes, hautes falaises qui tombent à pic dans l'océan, les mythiques champs découpés par des murs de pierres, les maisons colorées et bien sur les châteaux d'un autre âge.

La météo

Sujet particulier en Irlande, la météo, que l'on peut qualifier sobrement de changeante, aura parfois mis nos nerfs à rude épreuve. Mais qu'on le veuille ou non, ça fait partie intégrante de l'expérience.  En ce mois de septembre, il ne fait jamais beau longtemps, jamais moche non plus, le temps n'est qu'une alternance de ciel bleu, pluie, vent et nuages qui ne s'arrête jamais. Le vent, quasi omniprésent, et la pluie nous ont d'ailleurs fait passer quelques -mauvaises- nuits mouvementées et humides... Attention si, comme nous, vous dormez en haut, capuche obligatoire !

Pour les prévisions, nous avons utilisé les applications Androïd suivantes:

  • Met Office Weather Forecast, la météo du Royaume-Uni (qui couvre aussi l'Irlande)
  • Met Eireann, la météo irlandaise, mais bien moins pratique que celle du Royaume-Uni
  • WINDY ou Windfinder, pour les prévisions de vent

Les irlandais

On nous avait prévenus (on étant le petit guide vert Michelin) : les irlandais sont cools! Eh bien c'est vrai! Nous avons rencontré là-bas beaucoup de gens super sympas, avenants et souriants, qui viennent spontanément vous raconter leur vie et qui s'attendent évidemment à ce que vous en fassiez autant. Un vrai choc culturel - dans le bon sens du terme - pour les genevois que nous sommes, et c'est tellement plus sympa comme ça !

C'était un soir en Irlande du Nord, le Panda qui doit aller au petit coin part en direction des toilettes avec sa démarche particulière (un peu bancale dirons-nous), à environ 300m de là. Rapidement, il remarque qu'un homme le suit à distance, mais sans rien dire. C'est en sortant des toilettes que l'explication arrive : l'homme demande si tout va bien, car il était en fait inquiet et pensait que le Panda était bourré. Il voulait s'assurer qu'il ne lui arriverait rien de fâcheux, comme tomber sur la route ou s'endormir aux toilettes et s'y faire enfermer... Tout est dit.

Ok ok c'est pas des irlandaises mais on ça illustre bien le propos 😉

Les spots dodo

Trouver un endroit sympa pour dormir en Irlande, rien de plus simple, il y a beaucoup d'endroits en pleine nature, ou de petits parkings avec de belles vues. Les gens sont souvent accueillant et ne voient pas les campeurs d'un mauvais œil et ça, c'est super agréable. Oui mais... car il y a un mais. Comme dit précédemment, il faut compter avec la météo, le vent étant le principal obstacle à une nuit tranquille. Et quand on reste sur la côte, du vent, il y en a souvent... Et souvent fort ! Nous avons assez vite pris l'habitude de consulter les applications météos et celles spécialisées pour le vent afin d'éviter au maximum les mauvaise surprises (voir plus haut).

On n'en a fait que 3, donc, on ne va pas s'étaler sur le sujet. Mais ce que l'on peut dire, c'est que nous avons toujours été bien reçu avec un cadre sympa. Une mauvaise surprise une fois, car douche payante en supplément avec jeton et minuterie trèèès courte. Sinon, à priori, les irlandais aiment les camping "carrés" avec places extrêmement bien délimitées (il y a indéniablement une tendance suisse-alémanique là derrière...).

Cliquer sur l'image pour ouvrir dans Park4Night


Le budget

Sans compter les extras (resto, cadeaux, ...) nous avons dépensé environs CHF 3'000.- pendant ce mois de vacances.

Hé pssst, laissez nous un p'tit mot !

8 commentaires sur “Alors L’Irlande”

  1. Avatar Balloon dit :

    « Bob agence de voyage ». pourquoi pas.
    Marrant, j’ai eu l’impression de lire un dépliant publicitaire (en bcp plus cool évidement).
    Merci d’avoir partagé vos infos. Mais surtout vos belles histoires.

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Haha et oui on se diversifie tu vois 😉

  2. Avatar LaBash dit :

    Eh, ayèè! J’ai tout lu. Rattrapé le retard. 🙂 Vous pouvez bien vous moquez des suisses allemands vous, avec vos diagrammes de dépenses… 😀 😀

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Haaa c’est très bien ! On ne se moque pas, on constate c’est tout 😉

  3. Avatar Sandra dit :

    Vous êtes incroyables… En plus de votre magnifique blog, ce petit résumé en dit long sur votre voyage ! On a adoré la vidéo, ça nous a rappelé quelques passages assez étroits en voiture, pas sûres qu’on osera imposer ce genres de routes à Kaïkou !!!! Mais quand on voit les magnifiques lieux de dodo, ça donne juste super envie et ça correspond bien à notre standard.. Bravo et à une prochaine ! Sandra

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      haha merci ! ça fait un moment qu’on voulait faire un petit montage avec ces vidéos. Et si, il faut y aller sur ces petites routes, ce sont vraiment les plus belles, et c’est pas si terrible que ça à conduire promis 😉 à bientôt !

  4. Avatar Emma dit :

    On a bien aimé ce complément de voyage, les photos, le film, le parking *sauvage*, et aussi
    l’accueil chalheureux des Irlandais…. Super !

    1. Les Aventures de Bob Les Aventures de Bob dit :

      Merci, on s’est dit qu’un petit résumé pourrait être utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.